Accueil | La Salsa pour les nuls... | Concerts | CDs | Photos | Videos & DVDs | Livres | Liens | Forum | Click here for english version
Danse | Cours de Danse | Timba Social Club | Biographies d'artistes | Portraits de Salseros | Articles | Interviews

  Biographies d’artistes Salsa > Oscar d’Leon  
Oscar d’Leon
El sonero del mundo
par Pollo

Lloraras, Sigue tu camino, La Mano, Bravo de Verdad, Me voy pa’ Cali, tous ces hits sont interprétés par un artiste incontournable de la Salsa : Oscar D’Leon !

JPEG - 36.1 ko
Oscar d’Leon au Copacabana (NY) - 2001
Photo : Juan Fernando Lamadrid - JustSalsa.com

Vénézuélien de naissance, Oscar Emilio Leon Dionisia voit le jour à Caracas le 11 juillet 1943.

Il est encore employé de taxi lorsqu’il commence à donner des concerts dans quelques clubs de sa ville natale.

En 1972, il co-fonde le groupe mythique Dimension Latina au sein duquel il réalise 6 albums dont se détachent des morceaux comme Pensando en ti ou encore le méga-hit Lloraras.

En parfait autodidacte doté d’une oreille musicale exceptionnelle, il se perfectionne dans la maîtrise de la contrebasse et des arrangements musicaux. De plus, Oscar D’Leon possède un atout imparable, sa voix unique reconnaissable entre mille, inspirée par les soneros cubains tels que Beny Moré pour ne citer que l’un des plus connus.

Il quitte Dimension Latina en 1977 et crée son propre orchestre La Salsa Mayor, puis plus tard, une autre formation nommé La Critica. Des morceaux comme Monta mi caballo, A el ou Que cosa tan linda seront eux aussi des hits aussi bien connus dans son pays natal que dans d’autres pays latino-américains et caribéens. Il décide ensuite d’avoir une formation appelée Oscar D’Leon y su orquesta.

Au début des années 90, Il entre chez RMM Records, le fameux label new yorkais. L’occasion lui est donné de pouvoir enregistrer des morceaux avec d’illustres artistes tels que Celia Cruz, Jose Alberto « el Canario » ou encore Tito Puente.

Oscar D’Leon reste l’un des meilleurs soneros en activité aujourd’hui. Il n’a rien perdu de sa prestance ni de sa formidable virtuosité sur scène, ce qui lui vaut d’être encore l’un des artistes les plus importants de la musique latine.



 

 

Dans la même rubrique:


Celia Cruz - Discographie


L’idole de Puerto Rico - Andy Montañez


Bobby Valentin - El Rey del Bajo


Willie Colón - El Malo del Bronx


El Gran Combo de Puerto Rico - "Los mulatos del sabor"


Frankie Ruiz - Un hommage au "papá de la Salsa"


Victor Manuelle - El Sonero de la Juventud


Wayne Gorbea - ... y su Salsa Picante


Johnny Pacheco - "El Zorro de Plata"


Ismael Miranda - "El Niño Bonito"

Visualiser tous les articles sur les thèmes suivants:


Accueil | La Salsa pour les nuls... | Concerts | CDs | Photos | Videos & DVDs | Livres | Liens | Forum | Click here for english version
Danse | Cours de Danse | Timba Social Club | Biographies d'artistes | Portraits de Salseros | Articles | Interviews
| Plan du site | Accès Admin

Touts droits de reproducton réservés © SalsaFrance.com, 2000-2006
Pour toute information sur ce site, contactez-nous

SalsaFrance.com et son forum sont des publications de JEO

Informations légales
LOGO SPIP